Simulateur : Indemnités kilométriques ou véhicule de société ?

Indemnités kilométriques ou véhicule de société ? Vaut-il mieux utiliser son véhicule personnel lors de déplacements professionnels et se faire rembourser ces frais kilométriques par son entreprise ou bien opter pour l’achat d’un véhicule par la société ?

Amortissement du véhicule de société, avantage en nature, indemnité kilométrique, TVS, charges déductibles… Grâce à notre simulateur gratuit, découvrez quelle la solution la plus adaptée à votre situation* !

  • Simulateur gratuit
  • Réception immédiate
  • Estimation en quelques secondes

 

* Ces résultats sont donnés à titre indicatif et ne remplace pas le regard avisé d’un expert-comptable. Pour une réponse sur-mesure, faites appel à notre cabinet d’expertise comptable.

  • Simulateur

Remboursement IK ou achat véhicule de société : le match

Pour ses déplacements professionnels, un dirigeant peut à un moment donné se poser la question d’opter ou non pour l’achat/location d’un véhicule de fonction. Quels sont les paramètres à prendre en compte pour faire son choix ? Quels coûts prévoir ? Faisons le point sur cette solution, et son alternative : l’utilisation de son véhicule personnel avec remboursement des frais kilométriques par l’entreprise.

Acheter un véhicule de société (ou le louer !)

Avant d’opter pour l’achat d’un véhicule de société (ou la location), il est important de prendre en compte différents paramètres. Il faut noter que nous nous intéressons ici aux « véhicules particuliers » (VP) et non aux « véhicules utilitaires ».

Les amortissements d’un véhicule de société (achat) ou les loyers versés (location ou crédit-bail) sont déductibles dans la limite de 18 300€ ou 9 900€ pour les véhicules polluants. Les dépenses courantes sont également déductibles (carburants, réparations, entretien, etc.) si elles ont lieu dans l’intérêt de l’entreprise et justifiables (en savoir plus sur les charges déductibles).

En revanche, en optant pour l’achat ou la location d’un véhicule par la société, l’entreprise devra s’acquitter de la Taxe sur les véhicules de société (TVS) (non déductible pour les sociétés soumises à l’IS).

A noter également que si le véhicule peut également être utilisé à des fins personnelles, cette mise à disposition devra être considérée comme un avantage en nature et sera donc soumis aux cotisations sociales et à l’impôt sur le revenu.

C’est une solution intéressante pour un kilométrage relativement élevé.

Se faire rembourser les frais kilométriques par son entreprise

Pour le dirigeant qui ne souhaite pas opter pour un véhicule de société, il est également possible d’utiliser son véhicule personnel pour ses déplacements professionnels puis de se faire rembourser les frais kilométriques par son entreprise. Attention, il n’est pas possible de se faire rembourser les déplacements domicile-travail réalisés avec sa voiture.

Pour déterminer le montant des ik, il faut se référer au barème des indemnités kilométriques, publié chaque année par l’administration fiscale, qui prend en compte le nombre de kilomètres parcourus et la puissance fiscale du véhicule utilisé. Il est aussi possible d’appliquer la méthode des frais réels mais il est alors nécessaire de pouvoir justifier le montant exact des frais.

C’est la solution à privilégier pour un kilométrage peu conséquent et/ou lorsque la trésorerie est moins importante (notamment en début d’activité !).

Alors, vaut-il mieux opter pour un véhiculé privé avec versement d’indemnités kilométriques ou pour un véhicule de fonction ? Tout dépend de votre situation ! Pour vous aider à faire votre choix, CF Compagnie Fiduciaire met à votre disposition un simulateur dédié. N’attendez plus pour obtenir une première estimation gratuite et immédiate !

Vous avez des questions complémentaires pour faire votre choix entre IK et véhicule de société ?
Sur la gestion de votre activité ?
Contactez-nous pour une approche sur-mesure !

Être recontacté par un expert