Qu’est-ce qu’un audit ?

Afin de s’assurer qu’elle agit conformément aux réglementations en vigueur, mais également de vérifier qu’elle respecte un certain nombre de procédures internes, ou encore qu’elle dispose d’un fonctionnement humain optimal, une entreprise peut se soumettre à un audit. Il existe une grande variété d’audits pouvant être réalisés tant pour se pencher sur la question financière que sur des méthodes organisationnelles.

Définition d’un audit

Un audit est une analyse menée par un ou plusieurs experts, avec un œil impartial et si possible indépendant, sur un aspect précis de l’entreprise.

L’auditeur va évaluer, investiguer, mais aussi vérifier et contrôler des éléments précis. Un audit peut être ordonné dans le but de vérifier que l’entreprise respecte des règles ou des normes en vigueur. Un audit peut également être déclenché afin de réaliser un état des lieux d’un service ou d’un département complet d’une entreprise. L’audit est un outil d’amélioration bien plus qu’un outil de sanction, qui permet de détecter les points forts et les points faibles, et de mesurer les efforts à réaliser pour parvenir à des résultats meilleurs.

Quels sont les différents types d’audits en entreprise qui existent ?

Il existe différents types d’audits en entreprise, qui peuvent répondre à plusieurs besoins :

  • L’audit financier, centré sur la comptabilité de l’entreprise, permet de contrôler les enregistrements et les états financiers ;
  • L’audit interne consiste à évaluer l’entreprise en elle-même, en passant notamment en revue la comptabilité et les états financiers, mais plus généralement tout le fonctionnement de l’entreprise. Un audit interne est assimilable à un audit financier, complété par d’autres investigations ;
  • L’audit fiscal est un audit centré sur la vérification des déclarations et des paiements des taxes et autres versements fiscaux réalisés par l’entreprise. L’audit consiste donc à vérifier que les déclarations et les paiements interviennent en temps et en heure et avec des montants cohérents ;
  • L’audit d’opérations est quant à lui un audit avec une vocation normative. Il consiste à vérifier que toutes les normes que l’entreprise s’est imposée en interne sont bien respectées, notamment sur le plan financier.

Le rôle-clé de l’auditeur

Comme nous pouvons le voir avec la liste non exhaustive des types d’audits existant en entreprise, il existe à la fois des audits organisationnels et des audits financiers. Pour mener à bien son rôle, l’auditeur doit apporter un regard nouveau, vérifier les données, et appliquer une méthode de travail rigoureuse afin de formuler des recommandations.

L’expert-comptable est en ce sens un professionnel extrêmement bien placé pour être auditeur. En effet, il est compétent pour vérifier la bonne tenue des comptes, et venir auditer le travail mené en interne. Qui est mieux placé pour s’assurer de l’exactitude de la comptabilité ? Véritable garant de la bonne application des règles à la fois fiscales et comptables, ce professionnel n’arrête pas sa mission à une simple observation. Le rôle de conseil et d’apporteur de solutions est essentiel !

 

Pour mener à bien un audit financier dans votre entreprise, et capitaliser sur cette remontée d’information pour agir sur votre stratégie d’investissement, votre amortissement, ou encore vous fixer de nouveaux objectifs, faites confiance à un expert-comptable. Son œil extérieur saura vous apporter une vision nouvelle, et vous aider dans votre prise de décision.


Pour aller plus loin :


La Compagnie Fiduciaire Audit, notre filiale spécialisée dans l’audit légal et contractuel, vous accompagne sur l’ensemble des missions légales de commissariat. Certifiée ISO et rompue aux spécificités de chaque secteur, la Compagnie Fiduciaire Audit réalise chaque année plus de 450 mandats dans toute la France.

  • Certification des comptes annuels ;
  • Prévention et traitement des difficultés des entreprises ;
  • Fusion, acquisition et cession d’entreprises ;
  • Opérations sur le capital.