05 57 77 32 33

Se lancer dans l’aventure entrepreneuriale

S’associer

S’associer est une démarche qui peut séduire plus d’un porteur de projet mais qui n’est pas toujours sans risque. En effet, elle demande de prendre certaines précautions en amont. Vous envisagez de vous associer ? Voici quelques pistes pour vous aider à mûrir votre réflexion en toute objectivité.
 

Pourquoi s’associer ?

Créer une entreprise en s’associant a pour principal objectif  la mise en commun de compétences et de moyens au service d’un projet professionnel. Cette démarche peut être motivée par plusieurs raisons. Par exemple :
  • Mutualiser et multiplier les compétences ;
  • Partager une aventure entrepreneurial à plusieurs ;
  • Rompre son isolement ;
  • Augmenter ses capacités financières ;
  • Partager les risques ;
  • Accroître son réseau, etc.

Comment procéder pour s’associer ?

Au préalable de toute association, il est conseillé de veiller à s’associer avec un ou des profil(s) possédant des compétences différentes et complémentaires. Seulement, toutes les formes juridiques ne sont pas adaptées. En effet, la structure choisie doit permettre d’affecter des moyens à l’entreprise puis de partager les bénéfices ou les pertes qui pourraient en résulter. Vous pourrez ainsi créer une société commerciale ou civile :
  • S’associer en créant une société commerciale permettra la mise en œuvre de moyens communs, le partage des bénéfices ou le profit de l’économie qui pourrait en résulter.
  • S’associer en créant une société civile vous permettra de mettre en commun des moyens tout en conservant votre liberté au niveau de votre activité.

Comment protéger ses intérêts ?

Les conditions de réussite impliquent une réflexion mûrie et la plus objective possible. Mais également de partager une vision commune avec son/ses associé(s) sur le projet. Veillez également à protéger vos intérêts personnels en amont en cas d’éventuels futurs désaccords et ce, quelle que soit la relation avec votre/vos associé(s).

Répartir le capital

Lors de la constitution de votre société, prêtez une attention particulière à la répartition du capital social. Il est recommandé d’éviter une répartition à 50/50, situation plus difficile à arbitrer en cas de désaccord et qui pourrait paralyser votre activité. Préférez la majorité pour l’un des associés si vous êtes deux ou faites entrer des personnes tierces dans le capital.

Etablir un pacte d’associés

Complémentaire aux statuts de la société, un pacte d’associés vous permettra de mieux organiser les relations entre associés. Il garantira les droits acquis et futurs des associés et devra préciser les conditions d’entrée, de vie et de sortie des associés.   Assurez-vous des conseils d’un professionnel pour préparer votre projet d’entreprise et sécuriser vos intérêts.

Nous vous accompagnons

  • Etude de la faisabilité de votre projet ;
  • Réalisation de votre business plan sur 3 ans ;
  • Prise en charge des formalités administratives et juridiques liées à l’opération.

Nos réponses