05 57 77 32 33

Réussir son développement

Evaluer son entreprise

Cession d’entreprise, restructuration, successionL’évaluation d’une entreprise peut être réalisée dans de nombreux cas de figure. Un moment capital dans la vie d’une entreprise qui doit être réfléchi et pris en charge par des professionnels. Focus sur l’évaluation d’une entreprise… Quel contexte ? Pourquoi ? Et par qui ?

Faire évaluer son entreprise, mais dans quelle situation et dans quel but ?

L’évaluation a pour but de dresser un bilan général de la situation d’une entreprise en analysant et évaluant les comptes ou encore le fonctionnement interne de l’entreprise. L’objectif ?  Récolter des données clés sur l’entreprise pour connaître ses forces et ses faiblesses et faire les bons choix que ce soit en termes de stratégie ou de prix de vente.

L’évaluation d’une entreprise peut intervenir dans des situations diverses et variées : entreprise à vendre, restructuration, donation, calcul de l’ISF, fusion, augmentation de capital, arrivée de nouveaux actionnaires, introduction en bourse, etc.

Par qui ? Pour quelles actions ?

Face aux nombreux contextes nécessitant l’évaluation d’une entreprise, il est essentiel et indispensable que le chef d’entreprise soit accompagné par son expert-comptable pour la valorisation de son entreprise. Ce dernier sera le plus à même de gérer la situation, du diagnostic à la fixation d’un prix, en passant par la négociation. Opération très complexe, elle requiert une connaissance parfaite de l’entreprise mais aussi de la méthodologie d’évaluation.

Proche de nos clients, La Compagnie Fiduciaire peut mettre en avant, dans des secteurs d’activité très variés, aussi bien du côté des acheteurs que des vendeurs, une expertise pour évaluer votre entreprise, identifier ses forces et faiblesses, et vous conseiller pour mieux la valoriser.

Nous vous accompagnons

  • Consultation et collecte des documents comptables, sociaux, commerciaux ;
  • Établissement du diagnostic complet de l’entreprise ;
  • Choix des méthodes d’évaluation ;
  • Construction d’une fourchette de valeurs ;
  • Choix des repreneurs ou nouveaux actionnaires ;
  • Négociation et fixation du prix ;
  • Formalités juridiques liées à l’opération ;

Nos réponses