Guide métier Juriste en droit des sociétés

Vous souhaitez devenir Juriste en droit des sociétés ? Envie d’en savoir plus sur ses missions, les compétences clés nécessaires à ce métier ? Quelle formation suivre ?

Dans ce guide métier, retrouvez tout ce qu’il faut savoir sur le métier de Juriste en droit des sociétés.

 

Les missions du Juriste en droit des sociétés

 

Le rôle du Juriste en cabinet d’expertise comptable est à la fois de conseiller les dirigeants, de réaliser et sécuriser leurs démarches juridiques et d’assurer une veille juridique.

Les missions principales du juriste en droit des sociétés sont les suivantes :

Travaux juridiques annuels :

Constitutions et modifications statutaires :

  • Assurer la préparation des actes,
  • Effectuer les formalités juridiques.

Autres travaux :

  • Traiter les aspects juridiques propres à certains dossiers exceptionnels : fusion, dissolution / liquidation, apport partiel d’actif, conventions, contrats, cessions de parts (réorganisation de société sans intérêt financier),
  •  Effectuer des études, conseils et des consultations auprès des clients.

 

Les qualités clés de ce métier riche et varié

 

Le métier de juriste en droit des sociétés est une profession demandant de nombreuses compétences professionnelles afin d’assurer l’ensemble de missions pouvant être parfois très différentes les unes des autres.

En termes de savoir-être, le juriste en droit des sociétés devra posséder certaines qualités essentielles :

  • Rigueur,
  • Sens du détail et de la précision,
  • Organisation,
  • Diplomatie,
  • Objectivité et impartialité,
  • Esprit de synthèse et d’analyse,
  • Sens de la relation client,
  • Qualités rédactionnelles,
  • Aisance relationnelle,
  • Etc.

 

Cursus scolaire à suivre

 

Après le Bac, 5 années d’études sont nécessaires pour devenir juriste en droit des sociétés. Un parcours assez long qui demande beaucoup de travail et de rigueur.

Pour cela, une licence de droit est d’abord nécessaire puis un Master 1 à l’issue duquel une année de spécialisation sera à réaliser. C’est alors durant cette année de spécialisation en Master 2 que vous pourrez choisir votre domaine, ici en l’occurrence le droit des sociétés .

Voici quelques exemples de diplômes :

  • Diplôme Management et Gestion des entreprises
  • Master Droit des affaires
  • Master professionnel en Droit des affaires spécialité juriste d’affaires

 

Et après ?

 

Le métier de juriste en droit des sociétés offre l’avantage de pouvoir évoluer soit en entreprise, en cabinet d’expertise comptable ou encore en cabinet d’avocats.

Le juriste en droit des sociétés peut alors devenir Directeur Juridique, Responsable Juridique ou encore Avocat.