Expert-comptable, commissaire aux comptes : est-ce obligatoire de recourir à leurs services ?

Votre entreprise a-t-elle besoin d’avoir à ses côtés un expert-comptable ou un commissaire aux comptes ? Est-il obligatoire de recourir aux services de ces deux professionnels, acteurs incontournables de la vie des entreprises ? Tout dépend en réalité de la forme juridique de l’entreprise mais aussi de certains seuils. Explications.

Quelle est la différence entre un expert-comptable et un commissaire aux comptes ?

Commençons par bien différencier le champ d’intervention d’un expert-comptable et celui d’un commissaire aux comptes. L’expert-comptable se positionne comme un partenaire pour l’entreprise et possède une mission d’assistance et de conseil pour aider l’entrepreneur à faire les bons choix tout au long de la vie de son entreprise. Le rôle du commissaire aux comptes n’est pas d’apporter un conseil, mais plutôt d’émettre un avis et des recommandations. Chargé par la loi, il contrôle la sincérité et la régularité de vos comptes annuels.

Alors que la mission de l’expert-comptable se focalise réellement sur l’accompagnement du chef d’entreprise dans toutes les démarches afin que sa société se développe ; le commissaire aux comptes a plus  une approche de sécurisation de l’information financière. Son rôle est de s’assurer de la pérennité de l’entreprise et  de permettre ainsi à tous ses partenaires d’avoir confiance envers elle.

Est-il obligatoire de faire appel à un expert-comptable ?

Aucune loi n’oblige une entreprise à travailler avec un expert-comptable. En effet, un entrepreneur peut très bien choisir de tenir lui-même sa comptabilité et d’effectuer ses déclarations fiscales de manière indépendante. Mais attention à la charge de travail qui s’accompagne. En effet, outre la tenue de la comptabilité et des déclarations, il faut également gérer les fiches de paie, rédiger les procès-verbaux d’assemblée générale… et évoluer sans l’œil avisé de ce professionnel indépendant pour effectuer les bons choix fiscaux et juridiques.

Si vous souhaitez vous passer d’un expert-comptable, vous devez gérer l’ensemble de votre comptabilité en interne. En effet, l’expert-comptable est le seul tiers qui puisse être mandaté pour pouvoir tenir la comptabilité d’une entreprise. Impossible donc de faire appel à un prestataire qui n’a pas cette qualité. Vous devez obligatoirement avoir recours à un expert-comptable inscrit à l’Ordre des Experts-Comptables.

Mais alors, pourquoi avoir recours à un expert-comptable si celui-ci n’est pas obligatoire ? Car il vous apporte son savoir-faire et son œil avisé pour vous conseiller au quotidien, vous permet de vous libérer du temps pour vous consacrer sur votre métier et ne pas avoir à gérer les aspects administratifs. Il est aussi le garant de l’exactitude des documents financiers de votre entreprise vous permettant ainsi d’éviter tout problème avec l’Administration.

 En complément d’information, nous vous conseillons la lecture de notre fiche conseil : Pourquoi faire appel  à un expert-comptable ?

Dans quels cas est-il obligatoire de nommer un commissaire aux comptes ?

Il est obligatoire de nommer un commissaire aux comptes si vous dépassez un certain seuil de chiffre d’affaires, de total bilan mais aussi un certain nombre de salariés. Pour les EURL et SARL, mais également les SNC et SCS, si deux des trois critères suivants sont validés, alors il faut nommer un commissaire aux comptes :

  • Le total bilan dépasse les 1 150 000 € ;
  • Le chiffre d’affaires hors taxes dépasse les 3 100 000 € ;
  • L’effectif dépasse les 50 salariés.

Pour une SAS, l’obligation repose également sur le fait de dépasser deux seuils, mais ces derniers sont plus faibles : 1 000 000 € de total de bilan, 2 000 000 € de chiffre d’affaires HT et 20 salariés.

Enfin, pour une SA ou une SCA, la nomination d’un commissaire aux comptes est obligatoire dès la création de la société.

 

Pour un dirigeant, il est important de bien veiller à ne pas se faire piéger en cas de dépassement des seuils. Aussi, pour plus de sérénité, faites-vous accompagner par un cabinet d’expertise comptable.


La Compagnie Fiduciaire Audit, notre filiale spécialisée dans l’audit légal et contractuel, vous accompagne sur l’ensemble des missions légales de commissariat. Certifiée ISO et rompue aux spécificités de chaque secteur, la Compagnie Fiduciaire Audit réalise chaque année plus de 450 mandats dans toute la France.

  • Certification des comptes annuels ;
  • Prévention et traitement des difficultés des entreprises ;
  • Fusion, acquisition et cession d’entreprises ;
  • Opérations sur le capital.