Tenir la comptabilité d’une SARL : comment faire ?

Tenir la comptabilité d’une SARL est une obligation légale ! La tenue de la comptabilité en SARL, appelée le plus souvent « tenue comptable » consiste à enregistrer toutes les pièces comptables de l’entreprise. Voyons ce point plus en détail.

Comptabilité d’une SARL : quelles obligations  ? 

Obligation légale pour une SARL, la tenue de sa comptabilité passe par la mise en place d’une organisation administrative et comptable, par la méthode de collecte des informations et par la tenue en tant que telle. Ainsi, toutes ont l’obligation de :

  • Enregistrer chronologiquement les mouvements affectant le patrimoine de l’entreprise et établir une facturation ;
  • Réaliser un inventaire annuel afin de contrôler les actifs et passifs de l’entreprise ;
  • Tenir des documents comptables: le livre-journal, regroupant les opérations par numéro de compte, et le grand livre, listant chronologiquement les opérations comptables ;
  • Établir des comptes annuels (bilan comptable, compte de résultat et annexe légale) et les déposer au greffe du Tribunal de Commerce.

A quoi ça sert ?

La tenue de la comptabilité en SARL permet à l’entreprise d’avoir un état des lieux de son patrimoine, mais également d’avoir une mesure de son activité économique.

Les grandes notions de la tenue d’une comptabilité en SARL

Le Bilan comptable

Le bilan est un document comptable dans lequel sont regroupés l’ensemble des ressources et des dépenses, à une date donnée, appelée généralement la « date de bilan ».

 Bon à savoir : La date de bilan n’est pas impérativement fixée au 31/12 de l’année. Vous pouvez ainsi définir une autre date, qui pourra, par exemple, correspondre à la saisonnalité de votre activité.

Le Plan Comptable Général

C’est la norme de classification des opérations comptables : toutes les règles comptables y sont présentes et il n’existe qu’un seul Plan Comptable Général (PCG) pour l’ensemble de la France.

IMPORTANT : Nouvelle obligation à compter de 2018

À partir du 1er janvier 2018, tous les commerçants, restaurateurs et plus généralement tous les professionnels assujettis à la TVA et utilisant une caisse enregistreuse, terminal de paiement (TPE) ou logiciel de caisse devront s’équiper d’un système certifié NF 525 ou LNE (Laboratoire National de métrologie et d’Essais).

L’objectif vise à lutter contre la fraude à la TVA par les caisses enregistreuses et logiciels de caisses frauduleux. Notez que des peines d’amende sont d’ores-et-déjà prévues : 7500€, avec en sus un contrôle fiscal.

 

S’il n’est pas obligatoire de recourir à un expert-comptable, il est fortement conseillé de faire appel à ses services. Ce professionnel saura vous accompagner au quotidien et vous garantir l’établissement de comptes annuels conformes.


Pour aller plus loin :


Avec la Compagnie Fiduciaire, profitez d’un outil de gestion en ligne pour être informé de votre activité en temps réel tout en conservant votre relation privilégiée avec votre expert-comptable.

  • Bénéficiez d’indicateurs en temps réel (suivi de TVA, évolution du chiffre d’affaires, etc.), ainsi que de tableaux de bords et de graphiques pour faciliter le suivi de ces données.
  • Stockez et échangez vos documents avec votre expert-comptable dans un coffre-fort numérique sécurisé.
  • Affectez directement vos opérations bancaires ou saisissez votre comptabilité, tout en étant accompagné par votre expert-comptable.
  • Éditez vos factures et vos relevés bancaires, transmettez vos éléments variables de paie… grâce à nos nombreux modules complémentaires.