Recouvrement de créance : définition et procédure

La créance désigne le droit que possède une personne auprès d’un débiteur. On parle alors d’une dette dont le débiteur doit s’acquitter, en versant une somme d’argent qui correspond à une prestation de service ou à l’achat d’un matériel précédemment réalisé. Lorsqu’une créance est impayée, il faut alors avoir recours au recouvrement. Explications.

Le recouvrement de créances : définition

Le recouvrement de créances est une activité, clairement encadrée par la loi, qui consiste à utiliser des moyens variés afin d’obtenir d’un débiteur le paiement de la créance due. Il existe ainsi de nombreux types de créances. On parle notamment de créances fiscales dans le cadre des impôts et de créances civiles lorsque deux particuliers sont concernés.

Dans le cadre de l’entreprise, on parle de créances commerciales. Le créancier désigne la personne physique ou morale à laquelle quelque chose est dû par le débiteur. Le recouvrement de créances s’applique la plupart du temps pour le paiement d’une somme d’argent.

Quand déclencher un recouvrement de créances ?

Légalement, tout client possède une obligation de régler une créance avant la date d’échéance mentionnée sur une facture. Toutefois, si malgré plusieurs rappels et des échanges en vue de régulariser la situation, la somme reste impayée, il est possible de lancer un processus complet de recouvrement. Le recouvrement de créances peut prendre plusieurs formes.

Les formes du recouvrement de créances

Le recouvrement amiable

Le recouvrement amiable désigne toutes les actions qui peuvent être mises en place de manière libre par l’entreprise elle-même afin de récupérer les sommes qui lui sont dues. À cette étape, sans intervention de la justice, vous n’avez pas d’obligation de passer par une société spécialisée en recouvrement. Le recouvrement amiable prend alors la forme d’une simple lettre, qui doit respecter toutefois un certain formalisme avec notamment l’identification des parties, le montant de la somme réclamée ou encore le délai pour honorer la dette.

Le recouvrement judiciaire

Si la procédure amiable n’aboutit pas, il est possible de faire une requête auprès de l’instance judiciaire compétente la plus proche. On distingue plusieurs niveaux de pression que peut exercer la justice afin d’obtenir le paiement d’une dette qui n’est pas honorée. L’injonction de payer, le référé provision ou encore l’assignation au fond (assignation à toutes fins) sont ces différentes procédures :

  • L’injonction de payer est une procédure assez rapide, dont la durée totale est généralement de deux mois, et possède un coût modeste, sans aucune représentation par un avocat obligatoire.
  • Le référé provision est encore plus court, avec une durée comprise entre 15 jours et un mois, toujours sans avocat.
  • Enfin, l’assignation au fond désigne la procédure la plus longue, souvent utilisée pour les dossiers les plus complexes, avec des montants élevés.

Comment utiliser le recouvrement de créances ?

Si votre entreprise fait face à un mauvais payeur, vous avez à votre disposition un véritable arsenal judiciaire et une grande variété d’outils. Est-il judicieux de suivre d’emblée une procédure judiciaire stricte face à une entreprise qui n’honore pas sa dette ? Quelle voie choisir et quelle procédure respecter pour récupérer les sommes le plus rapidement possible ? Enfin, est-il judicieux de collaborer avec une entreprise spécialisée dans le recouvrement de créances pour vous garantir le versement de toutes les sommes que vous réclamez à vos clients, et ainsi éviter des fluctuations de trésorerie ? La réponse dépend de votre entreprise, de son activité mais aussi de vos flux financiers et de leur importance.

 

Pour savoir comment agir, sollicitez l’aide d’un expert-comptable. Ce professionnel pourra vous apporter son regard extérieur et vous conseiller sur la meilleure voie à suivre.


Pour la gestion de votre comptabilité, la Compagnie Fiduciaire a créé iZzy, un service qui associe les avantages d’un service traditionnel à l’efficacité des outils web.

  • Bénéficiez d’indicateurs en temps réel (suivi de TVA, évolution du chiffre d’affaires, etc.), ainsi que de tableaux de bords et de graphiques pour faciliter le suivi de ces données.
  • Stockez et échangez vos documents avec votre expert-comptable dans un coffre-fort numérique sécurisé.
  • Affectez directement vos opérations bancaires ou saisissez votre comptabilité, tout en étant accompagné par votre expert-comptable.
  • Éditez vos factures et vos relevés bancaires, transmettez vos éléments variables de paie… grâce à nos nombreux modules complémentaires.