Professions libérales : les indemnités journalières pour garde d’enfants ou pour personnes vulnérables sont ouvertes

Le dispositif de versement des indemnités journalières pour garde d’enfants ou pour celles réservées aux personnes vulnérables jusqu’à lors réservé aux salariés, assimilés salariés et travailleurs indépendants n’était pas admis pour les professions libérales autres que celles relevant du domaine médical ou paramédical.

Le ministre de la Santé ouvre désormais ce droit à toutes les professions libérales (sous certaines conditions) pour des arrêts de travail prescrits à compter du 12 mars 2020 et durant toute la période pendant laquelle la procédure prévue trouvera à s’appliquer.

Elles correspondent à 1/730 du revenu d’activité annuel moyen des trois années civiles précédant la date de la constatation médicale de l’incapacité de travail, dans la limite du plafond annuel de sécurité sociale.