Arrêts de travail COVID : mode d’emploi

Arrêts de travail COVID : mode d'emploi 1

Afin de freiner la propagation du Covid-19 et de favoriser l’isolement au plus tôt, de nouvelles mesures de déclaration et d’indemnisation des arrêts de travail sont mises en place depuis le 10 janvier 2021 pour les salariés testés positifs ou présentant des symptômes de la Covid-19 et qui ne peuvent pas télétravailler.

Vous trouverez ci-après les informations relatives à ces nouveaux arrêts.

Les salariés concernés 

Les salariés qui présentent les symptômes de l’infection au Covid-19 (fièvre, toux…), ne pouvant pas télétravailler, qui s’engagent à réaliser un test antigénique ou RT-PCR dans les 2 jours qui suivent leur déclaration.

Bon à savoir : 

Pour les salariés identifiés comme cas contact et suivis dans le cadre du tracing de l’Assurance Maladie, le téléservice spécifique est maintenu. Ils n’entreront dans le nouveau dispositif que si le test est positif à la Covid-19.

De même les salariés placés en isolement 7 jours suite à un voyage à l’étranger n’entrent pas dans ce cadre d’indemnisation.

La procédure à suivre

  1. Le salarié ne pouvant télétravailler se déclare sur le site de l’Assurance Maladie pour obtenir un arrêt de travail dérogatoire et s’engage à réaliser un test dans les deux jours suivants le jour de sa déclaration.
  2. une fois le résultat du test obtenu, l’assuré se reconnecte sur le site de l’Assurance Maladie pour indiquer la date du test et le lieu de dépistage. 
    • Si le résultat est positif, l’arrêt de travail est prolongé. La personne est alors contactée par l’Assurance Maladie dans le cadre du contact tracing.
    • Si le résultat est négatif, le salarié peut reprendre son activité professionnelle dès le lendemain de sa déclaration et remet à son employeur l’attestation d’isolement avec les dates validées pour l’arrêt de travail.

Les documents à remettre à l’employeur 

A l’initialisation de la demande, un récépissé de demande d’isolement téléchargeable sera fourni au salarié. Celui-ci devra être remis à l’employeur comme justificatif d’absence.

Le jour de réception du résultat du test, une attestation d’isolement sera à télécharger par le salarié sur le site de l’Assurance Maladie et à adresser à son employeur. L’arrêt de travail n’est définitivement validé qu’une fois le test de dépistage réalisé et enregistré sur le site de l’Assurance Maladie.

A réception de l’attestation d’isolement, en tant qu’employeur, vous devez transmettre votre attestation de salaire en ligne dans les conditions habituelles.

A quoi le salarié peut-il prétendre ?

Le salarié peut prétendre à :

  • Des indemnités journalières sans application de carence et sans condition d’ouverture de droit ;
  • Un complément de salaire à 90 % à la charge de l’employeur, sans condition d’ancienneté (du 10 janvier 2021 au 31 mars 2021).

Vous pouvez retrouver des informations complémentaires sur les sites suivants :

 

Parce qu’il est nécessaire d’avoir des outils performants pour travailler dans les meilleures conditions… Découvrez iZzy, la plateforme collaborative qui simplifie le pilotage de votre activité ! Un outil simple et intuitif qui répond à tous vos besoins.

Arrêts de travail COVID : mode d'emploi 2

Une solution de gestion efficace et rentable

Un espace en ligne collaboratif et interactif

Des offres de gestion et de paie sur-mesure avec un accompagnement personnalisé

En savoir plus