Qu’est-ce qu’un plan de financement ?

Vous souhaitez créer une entreprise, lancer votre propre projet ? Que vous vouliez investir de nouveaux territoires avec une idée inédite, ou au contraire profiter d’un secteur déjà prospère, il vous faut un plan de financement. Qu’est-ce qu’un plan de financement ? Quelle forme doit prendre ce document et quelle est son utilité concrète pour les créateurs d’entreprises ? Explications.

Plan de financement : définition

Pour rappel, le plan de financement est le nom donné au volet financier du plan de lancement d’une entreprise : le business plan. Il s’agit d’un document synthétique se présentant sous la forme de tableaux regroupant à la fois les besoins et les sources de financement d’une entreprise.

Pourquoi faire un plan de financement ?

Pour un créateur d’entreprise, le plan de financement est indispensable pour vérifier la cohérence financière du projet. D’un clin d’œil, il permet de voir qu’un équilibre des financements est trouvé entre les dépenses prévues et les sources de financement escomptées.

Lorsque l’entrepreneur est en phase de création, on parle de plan de financement initial. Mais pour avoir une vision sur le long terme et assurer une viabilité dans le temps, il est également indispensable de rédiger un plan de financement prévisionnel, appelé parfois plan de financement sur 3 ans.

Le plan de financement initial : que contient-il ?

Le plan de financement initial correspond à un tableau avec deux grandes entrées (deux colonnes). A gauche, listez l’ensemble de vos ressources financières. De l’autre côté, listez l’ensemble des besoins, c’est-à-dire les dépenses.

  • Les ressources financières: il s’agit des rentrées d’argent prévues lors de la création : apport des associés, prêts bancaires, subventions de l’État ou de collectivités locales, etc.
  • Les besoins financiers: ici, vous retrouvez les besoins liés à l’exploitation quotidienne de l’entreprise, et notamment les dépenses indispensables pour initier l’activité (constitution du stock, achat de matériel, frais de communication, etc.).

Et le plan de financement prévisionnel ?

Créer une entreprise ne se limite pas à tout prévoir pour le lancement. Il faut également avoir une vision au-delà, et anticiper les premières années d’activité. C’est pour cela que le plan de financement prévisionnel permet de déterminer les ressources et les besoins financiers sur 3 ans. En reprenant les informations mentionnées dans le plan de financement initial, le plan de financement prévisionnel devient une projection dans le temps, en considérant l’évolution espérée. Il faut notamment prendre en compte les remboursements d’emprunts, les investissements nécessaires à l’accroissement de l’activité, les ressources humaines avec l’intégration éventuelle de salariés, etc. Au niveau des ressources, il faut également effectuer une projection et estimer les performances financières.

Le plan de financement est un véritable document de travail qui aide le créateur d’entreprise à bien structurer sa démarche. Il apporte aussi au chef d’entreprise un cadre rassurant une fois l’activité lancée. En effet, cela lui permet notamment de vérifier que les performances réelles coïncident avec les projections réalisées au démarrage.

Pour éviter un écart trop important entre vos estimations et la réalité, sollicitez l’aide d’un expert-comptable. Avec ses connaissances et les informations dont il dispose sur les performances des entreprises secteur par secteur, il vous aidera à avoir des projections réalistes. Cela vous permettra ainsi de rédiger un plan de financement précis qui saura convaincre vos différents partenaires.

 


La Compagnie Fiduciaire met à votre disposition des solutions de gestion en ligne pour piloter votre activité en temps réel.

  • Bénéficiez d’indicateurs en temps réel (suivi de TVA, évolution du chiffre d’affaires, etc.), ainsi que de tableaux de bords et de graphiques pour faciliter le suivi de ces données.
  • Stockez et échangez vos documents avec votre expert-comptable dans un coffre-fort numérique sécurisé.
  • Affectez directement vos opérations bancaires ou saisissez votre comptabilité, tout en étant accompagné par votre expert-comptable.
  • Éditez vos factures et vos relevés bancaires, transmettez vos éléments variables de paie… grâce à nos nombreux modules complémentaires.