Qu’est-ce que la CFE ?

La cotisation foncière des entreprises, ou CFE, est un impôt local auquel sont soumis de nombreuses entreprises. Qu’est-ce que c’est exactement ? A quoi sert la CFE? Quand et comment la payer ? Focus sur la CFE.

Cotisation foncière des entreprises : définition

La CFE est assise sur la valeur locative des biens immobiliers utilisés pour les besoins d’une activité professionnelle. Elle est due dans chaque commune où l’entreprise dispose de locaux et de terrain ; ce sont les communes qui fixent les taux en vigueur.

Avec la cotisation sur la valeur ajoutée des entreprises (CVAE), la CFE est l’une des deux composantes de la Contribution Économique Territoriale (CET). La CVAE et la CFE remplacent la taxe professionnelle. Contrairement à cette dernière, la CFE se base uniquement sur la valeur locative des biens immobiliers passibles d’une taxe foncière utilisés par l’entreprise pour les besoins de son activité professionnelle.

Qui est concerné par la CFE ?

La CFE concerne les entreprises et les personnes qui exercent une activité professionnelle non salariée de manière habituelle et ce, quel que soit leur statut juridique, leur activité ou leur régime d’imposition. Par exemple : les entreprises individuelles, les sociétés, etc.

 Bon à savoir : lors de leur année de création, les entreprises ne sont pas soumises au versement de cet impôt.

Autoentrepreneur et CFE : quelles règles ?

Un autoentrepreneur est également redevable de la CFE dès lors qu’il réalise un chiffre d’affaires. Par exemple, si vous déclarez votre activité cette année mais que vous ne réalisez du chiffre d’affaires que l’année prochaine, vous serez exonéré cette année et la CFE devra exigible l’année suivante.

Comment faire pour la payer ?

Le paiement du solde de la CFE doit intervenir au plus tard le 15 décembre. Un acompte de 50% doit également être versé avant le 15 juin si le montant de la CFE de l’année précédente était supérieur à 3 000€. Le paiement doit se faire obligatoirement de façon dématérialisée :

  • Par télé-règlement via le compte fiscal ;
  • Par prélèvement mensuel (adhésion possible jusqu’au 30 juin) ;
  • Par prélèvement à l’échéance (adhésion possible jusqu’au 30 novembre).

 Bon à savoir : Les avis d’acompte et d’imposition ne sont plus envoyés par voie postale mais directement disponibles en ligne sur le site impots.gouv.fr dans l’espace professionnel.

 

Attention à ne pas rater les différentes échéances car il n’y a plus d’envoi papier. Pour plus de sérénité, confiez la gestion de votre comptabilité à un cabinet d’expertise comptable qui se chargera pour vous d’établir vos déclarations fiscales.

Pour la gestion de votre comptabilité, la Compagnie Fiduciaire a créé iZzy, un service qui associe les avantages d’un service traditionnel à l’efficacité des outils web.

  • Bénéficiez d’indicateurs en temps réel (suivi de TVA, évolution du chiffre d’affaires, etc.), ainsi que de tableaux de bords et de graphiques pour faciliter le suivi de ces données.
  • Stockez et échangez vos documents avec votre expert-comptable dans un coffre-fort numérique sécurisé.
  • Affectez directement vos opérations bancaires ou saisissez votre comptabilité, tout en étant accompagné par votre expert-comptable.
  • Éditez vos factures et vos relevés bancaires, transmettez vos éléments variables de paie… grâce à nos nombreux modules complémentaires.