BIC et BNC : imposition, calcul et différences

Votre entreprise peut être soit soumise à l’impôt sur le revenu (IR), soit à l’impôt sur les sociétés (IS). Et selon la nature de votre activité, c’est un régime différent qui sera appliqué. Ainsi, votre entreprise peut être imposée au titre des bénéfices industriels et commerciaux (BIC) ou des bénéfices non commerciaux (BNC). Quelle est la différence entre ces deux types de bénéfices ? Quel est le mode de calcul du bénéfice imposable ? Explications.

BIC et BNC : définitions

Avant de nous intéresser à la détermination du bénéfice imposable en détail, précisons les principales différences qui existent entre les BIC ou les BNC. Ces deux termes désignent le mode de calcul du bénéfice imposable.

  • Les BIC sont les bénéfices issus d’une activité commerciale, industrielle ou artisanale. Une grande majorité d’entreprises se retrouvent donc sous ce régime d’imposition ;
  • Les BNC sont les bénéfices non commerciaux, c’est-à-dire issus d’une activité libérale encadrée. C’est le cas, par exemple, des notaires, médecins, vétérinaires, avocats, experts-comptables ou encore des architectes.

BIC ou BNC :  conséquences du mode d’imposition

La distinction entre BIC et BNC n’a pas pour simple vocation de différencier des activités commerciales et les activités libérales. Il faut, en effet, bien comprendre que le mode d’imposition de votre entreprise entraîne des conséquences multiples. Les calculs du chiffre d’affaires (CA), du bénéfice et des frais professionnels ne suivent pas les mêmes règles selon que vous soyez soumis au régime BIC ou BNC.

Les conséquences en matière de comptabilité

Pour les entreprises qui sont soumises au régime BIC, il faut respecter les règles de la comptabilité d’engagement. Cela signifie que toutes les factures émises par l’entreprise sont traitées, et que les dates des prestations réalisées et d’émission des factures servent de référence. Même ce qui ne vous a pas encore été payé par vos clients est pris en compte.

Pour les entreprises qui sont soumises au régime BNC, c’est le régime de la comptabilité de trésorerie qui est appliqué, avec prise en compte des créances acquises et des dépenses engagées. Le bénéfice tiré de l’activité est donc calculé en prenant l’ensemble des créances réellement payées par les clients, et en y retirant les dépenses que l’entreprise réalise. Seul ce qui est payé est comptabilisé.

Les conséquences en matière d’obligations fiscales

Selon le régime fiscal de votre entreprise (impôt sur le revenu ou impôt sur les sociétés), la déclaration des résultats ne devra pas suivre le même formalisme. Vous devrez donc remplir des déclarations différentes selon si vous êtes imposé, ou non, au régime réel d’imposition, et que vous releviez, ou non, de la catégorie des BIC ou des BNC.

Les différences en matière de date de clôture de l’exercice

Notons également qu’il existe une conséquence au sujet de la date de clôture de l’exercice comptable. Une entreprise avec le régime BIC peut clôturer son exercice à n’importe quel mois de l’année. Pour les entreprises soumises au BNC, la date de clôture sera toujours la fin de l’année civile, c’est-à-dire le 31 décembre.

 

Afin de respecter vos obligations en matière de comptabilité, de fiscalité, et toujours être à jour pour la déclaration de vos bénéfices, appuyez-vous sur les conseils et l’action d’un expert-comptable. Ce professionnel peut vous apporter son aide pour gérer vos déclarations, calculer vos bénéfices imposables, et communiquer de manière fluide avec l’Administration.


Simple, collaborative et interactive, la solution iZzyTreso BNC vous permet de piloter votre activité en temps réel, tout en étant accompagné par votre expert-comptable. Grâce à cet outil de gestion entièrement dédié aux BNC :

  • Bénéficiez d’indicateurs en temps réel (suivi de TVA, évolution du chiffre d’affaires, etc.), ainsi que de tableaux de bords et de graphiques pour faciliter le suivi de ces données.
  • Suivez au plus près les performances de votre activité pour ajuster vos objectifs au fil de l’eau et anticiper les potentielles difficultés
  • Stockez et échangez vos documents avec votre expert-comptable dans un coffre-fort numérique sécurisé.
  • Éditez vos factures et vos relevés bancaires, transmettez vos éléments variables de paie… grâce à nos nombreux modules complémentaires.

 

En savoir plus sur iZzyTreso BNC